Se connecter
S'inscrire

Ftan construit le premier lac de baignade du Basse-Engadine

10.04.2018
de Michèle Ullmann

Nager, se baigner, barboter: le village de Ftan, en Basse-Engadine, s'est enrichi d'une nouvelle attraction. Laila, de l'association Pro Ftan, a collecté grâce au financement participatif plus de CHF 140'000.00 pour construire le premier lac de baignade public de Basse-Engadine.

Accède à la page du projet «Badesee Ftan»

«Je me suis toujours dit que le village familial de Ftan avait besoin d'un lac», explique Laila Tobler, co-initiatrice du projet et membre de l'association touristique Pro Ftan. Un lac de baignade public doit voir le jour en Basse-Engadine avec la participation de la commune de Scuol.

Dans les années 1930, il y avait au même endroit un lac privé appartenant à l'internat local. Avec le temps, la digue autour du lac s'est fragilisée, jusqu'à ce que l'eau finisse par disparaître. Depuis, le terrain est à l'abandon. Il doit maintenant être revitalisé et mis à la disposition du public gratuitement.

«Si tout se passe comme nous l'espérons, le premier coup de pioche sera donné à l'automne 2017. L'inauguration devrait avoir lieu au début de l'été 2018», déclare Laila Tobler.

Une plus-value touristique

L'oasis de repos avec un radeau flottant fera le bonheur des petits et des grands. Les habitants comme les touristes doivent en profiter. «Nous sommes convaincus que le lac va souligner l'aspect romantique des montagnes de la Basse-Engadine en été et positionnera encore plus clairement le village comme une destination où trois générations se retrouvent.»

Le lac sera parfaitement intégré dans la flore et la faune existantes. Un revêtement spécial au fond du lac empêchera l'eau de s'écouler. Quelle est la température de l'eau dans un tel lac de montragne? Laila Tobler: «Comme il s'agit d'eau stagnante et que le lac est exposé au soleil, l'eau fera environ 20°C en été. C'est à peu près comme le lac de Cauma à Flims.»

Un projet de financement participatif plébiscité

Largement soutenu, le projet coûte CHF 360'000.00. Il est financé pour un tiers par l'association Pro Ftan et pour un tiers par la commune de Scuol. Le dernier tiers, soit CHF 120'000.00, devait être trouvé grâce au financement participatif sur heroslocaux.ch. Avec un succès foudroyant: en moins de trois mois, plus de CHF 140'000.00 ont été donnés pour le projet.

Laila: «Nous sommes ravis, nous ne nous attendions pas à un tel succès. Des propriétaires de résidences secondaires comme des habitants de Basse-Engadine s'engagent pour rendre notre région encore plus attrayante. Nous le savons tous: le tourisme est notre base vitale.»

Accède à la page du projet «Badesee Ftan»

Autre histoire à succès

«Trois sages-femmes, un rêve en commun»

Céline, Saskia et Julie s'adonnent à leur métier avec passion. Elles ont travaillé ensemble dans la maternité de l'hôpital cantonal de Lausanne, avec un rêve en commun: une maison de naissance pour la région.

Lis l'article

Quel est ton opinion?

Tu dois être connecté pour écrire un commentaire.

Cela pourrait aussi t'intéresser: