Pour une pratique saine et responsable des jeux vidéo

Un projet de la région de la Raiffeisenbank Freiburg Ost

CHF 2'135 4% financé
Projet terminé
Projet échoué
13 parrains

A propos de notre projet

Le jeu vidéo est populaire chez les adolescents, comme chez les adultes. Les jeunes le pratique alors souvent seul à la maison. Les plus vulnérables d’entre eux y trouvent peut-être un moyen d’éviter ou d’apaiser leur mal-être. Ceci se traduit souvent par une forme d’isolement ou de surconsommation. Face à ce constat, nous proposons un accompagnement adapté aux jeunes afin de favoriser leur épanouissement dans leurs pratiques.

A l’académie de Fribourg, nous mettons à disposition depuis 3 ans un lieu physique de rencontre. Dans nos cours, les participants abordent des thématiques comme la gestion du temps, des émotions et des relations sociales, entre autres.

Afin de poursuivre notre engagement en faveur de la jeunesse et grâce à votre soutien, nous souhaitons acquérir le matériel nécessaire pour étendre nos prestation à d’autres cantons et ainsi les offrir à davantage de jeunes.

Période de financement 15.10.2022 13:21 Heure - 30.11.2022 23:59 Heure
Temps nécessaire à la réalisation 6 mois
Seuil de financement CHF 50'000
Objectif financier CHF 75'000

De quoi traite ce projet?

La culture vidéoludique

En Suisse, on évalue à 1,5 millions le nombre de joueurs actifs, constate une étude du Conseil Fédéral de 2018, « Les jeux vidéo. Un domaine de la création culturelle en développement ».

D’après cette étude, les jeux vidéo se sont imposés aujourd’hui en tant que biens culturels et vecteurs d’expériences. Ceux-ci n’ayant pas de barrières linguistiques, ils permettent la mise en relation d'un large public à travers le monde et de créer ainsi des références partagées qui contribuent au développement d’un espace culturel commun global. Ainsi, les jeux vidéo sont devenus un domaine ordinaire de l'encouragement de la culture dans de nombreux pays

En effet, les jeux vidéo se sont prolongés peu à peu sur différentes plateformes donnant ainsi lieu à des événements tels que des compétitions, des festivals, des foires, des forums ou encore des concerts symphoniques.


Pourquoi une académie de jeux vidéo ?

Selon les chiffres de l’étude JAMES 2020, plus de 70% des jeunes s’adonnent à la pratique du jeu vidéo. Bien que la grande partie de cet échantillon ne dénote aucun problème de consommation, nous remarquons en revanche que peu de solutions sont proposées pour accompagner les jeunes dans le besoin, avant d’en arriver à un suivi psychothérapeutique.

Dès lors, de nombreuses personnes font leurs premières expériences sur les jeux vidéo seules, sans encadrement ni accompagnement suffisant. L'académie permet de répondre à ce besoin en proposant un cadre et des conditions optimales pour apprendre à jouer aux jeux vidéo. Ce projet est le fruit de réflexions menées lors d'échanges avec des joueurs, des parents de joueurs ainsi que des professionnels du domaine de la santé et du social.

Au moyen de cours théoriques et pratiques hebdomadaires basés sur un programme pédagogique, les participants sont encadrés par des personnes compétentes, dans le but de leur apprendre à se responsabiliser par rapport à leur usage des jeux vidéo.

De plus, nous organisons des journées portes ouvertes, des espaces d’initiation pour les jeunes et les parents, des conférences et interventions, des ateliers théoriques et pratiques, des workshops ainsi que des formations en lien avec le domaine du jeu vidéo.

Quels sont les buts et le groupe cible?

Objectif de l’académie

  • favoriser une pratique saine et responsable des jeux vidéo;
  • favoriser la diffusion des connaissances;
  • apporter un soutien et un accompagnement aux participants et aux parents;
  • encourager la création de liens sociaux grâce à la pratique du jeu en présentiel;
  • sensibiliser sur les risques liés aux jeux vidéo;
  • identifier les signes d’un usage excessif.

Résultats attendus

  • structurer sa pratique des jeux vidéo en dehors de l’académie;
  • obtenir un bagage de connaissances en lien avec les jeux vidéo;
  • comprendre les risques d’une pratique inadaptée.

Ces objectifs sont également présents lorsque nous participons à des événements publics. Nous souhaitons que notre action ait un impact culturel et social positif sur les participants ainsi qu'auprès du grand public.

Groupe cible

Notre groupe cible sont les jeunes utilisatrices et utilisateurs de jeux vidéo de 8 à 18 ans. La moyenne d’âge se situe entre 14-18 ans en se référant à notre académie implémentée dans le canton de Fribourg. Il n'y a pas de limite d'âge vers le haut, il y a donc des jeunes de 25 ans qui côtoient des adolescents. Cela crée une richesse intergénérationnelle intéressante lors des échanges entre participants et dans les dynamiques de groupe.

Toute entrée à l’académie pour les participants mineurs se fait après discussion avec les parents ou le réseau du/de la jeune pour établir un projet personnalisé.

Pourquoi faut-il parrainer votre projet en particulier?

Les jeux vidéo apportent aux joueurs du plaisir et de la motivation sous diverses formes : la recherche d’évasion, d’interaction sociale, d’encouragement, de reconnaissance de la part d’autrui ou encore de divertissement. Cependant, l’usage excessif des jeux vidéo n’est pas sans risque et implique également des enjeux socio-sanitaires majeurs.

Alors que les faits divers sur l’utilisation excessive des jeux vidéo continuent de défier la chronique, le nombre de joueurs ne cesse d’augmenter. Paradoxalement, peu de projets semblent cibler un encadrement de cette population de joueurs grandissante, bien que la plupart des gouvernements soient alertés par les problèmes que peut causer un usage excessif.

Le critère du temps passé devant les écrans n’est pas suffisant pour identifier un cas d’usage excessif des jeux vidéo. En effet, les risques inhérents à la pratique des jeux vidéo sont multifactoriels. Il est difficile d’attribuer tous les dangers potentiels à un seul et unique domaine ou facteur.

C’est pour cela qu’il est essentiel de situer la problématique dans un contexte global et de travailler avec la personne sur sa consommation. Plus précisément, il est nécessaire d’amener cette dernière à réfléchir sur son temps de jeu ainsi que sur l’expérience qu’elle en retire. Ses relations sociales, son projet professionnel et sa situation familiale devront également être analysés et pris en considération afin d’avoir un point de vue pertinent. Enfin, un cadre clair ainsi qu’une communication transparente sont souvent la clé d’une meilleure compréhension et de changements intéressants.


Il est important de faire évoluer les représentations sociales en lien avec cette pratique et de développer un usage sain et responsable des jeux vidéo. Cette démarche s’inscrit également dans le but de réduire les risques auprès du public cible et ainsi de leur permettre de développer des compétences par le biais des jeux vidéo.

Aujourd'hui, notre activité est soutenue et reconnue par la Ville de Fribourg (Cohésion Sociale), l'Etat de Fribourg (Direction de la Santé et des Affaires Sociales), la Ville de Genève (Vie Associative), l'Etat de Genève (Direction Générale de la Santé) ainsi que la commission d'entraide de la Loterie Romande Fribourg et Genève.

Que se passe-t-il avec l'argent une fois le financement réuni?

Aujourd'hui, grâce au soutien financier de nos partenaires ainsi que des subventions que nous obtenons de la part des collectivités publiques, nous sommes en mesure de payer les frais inhérents à la location d'un endroit adapté pour pouvoir dispenser nos cours.

Ces financements nous permettent aussi d'engager de manière ponctuelle le personnel compétent indispensable au bon fonctionnement de l'académie.

Vos donations nous permettraient donc de financer le matériel informatique nécessaire pour les centres que nous prévoyons d'ouvrir début 2023 sur les cantons de Vaud et du Tessin.

Seuil de financement

Acquisition du matériel nécessaire pour l'ouverture de deux nouvelles académies sur le canton de Vaud ainsi qu'au Tessin.

  • 20 ordinateurs Gaming à CHF 1'800.- pièce : 36'000.-
  • 20 écrans Gaming 24" à CHF 300.- pièce : 6'000.-
  • 20 chaises de bureau à CHF 200.- pièce : 4'000.-
  • 20 bureaux à CHF 150.- pièce : 3'000.-
  • Câblage (switch, rallonges électriques, RJ45) : 1'000.-
  • >> Total 50'000.-
Objectif financier

Acquisition de matériel portable pour nos interventions externes auprès du grand public, tel que les maisons de quartiers, les bibliothèques, les festivals et les animations jeunesse, etc

  • 3 télévisions 55" à CHF 500.- pièce : 1'500.-
  • 3 consoles Nintendo Switch à CHF 300.- pièce : 900.-
  • 4 manettes pour Nintendo Switch à CHF 70.- pièce : 280.-
  • 8 ordinateurs portables Gaming à CHF 2'150.- pièce : CHF 17'200.-
  • 8 écrans Gaming 24" à CHF 300.- pièce : 2'400.-
  • 16 manette de jeu à CHF 40.- pièce : 640.-
  • 8 ensembles (casques, souris, claviers) à CHF 260.- l'ensemble : 2'080.-
  • >> Total 25'000.-

Qui sont les initiateurs du projet?

L’association en bref

Fondée en 2006, noetic est une association fribourgeoise à but non-lucratif qui compte aujourd'hui plus de 60 membres et se concentre autour de 4 activités principales :

  • Academy : accompagnement adéquat dans la pratique des jeux vidéo sous forme de cours théoriques et pratiques;
  • Esports : soutien de joueurs compétitifs;
  • Gaming : découverte et promotion de la culture "geek" à travers divers jeux de plateau, de figurines et de cartes;
  • Event : organisation d'événements pour rassembler la communauté et faire découvrir notre univers au grand public.

Nos principaux objectifs sont :

  • rendre accessible la culture vidéoludique à tous;
  • promouvoir et développer l’esports;
  • soutenir et encadrer les jeunes;
  • offrir une infrastructure et un encadrement professionnel;
  • être un acteur incontournable de la communauté à Fribourg et en Suisse;
  • s’entourer de partenaires régionaux.
Contacter l'initiateur du projet
Association noetic
Sylvain Poublanc
Rue de l'Abbé-Bovet, 4
1700 Fribourg Schweiz