Ce site Web utilise des cookies. En utilisant le site Web, vous acceptez l'emploi de cookies. Pour en savoir plus

Code hinterlegt
Der eingegebene Code ist ungültig.
Dein Code wurde bereits eingelöst.

Vermes, un chantier d'envergure pour des chefs-d'oeuvre en danger

Un projet de la région de la Banque Raiffeisen du Val-Terbi

Vermes possède une église d’origine romane qui contient des peintures murales du XVème siècle comptant au nombre des biens culturels les plus précieux du Canton du Jura. L’église a été agrandie au XVIII siècle et transformée dans un style baroque. Ce trésor a maintenant besoin d’un assainissement intérieur dont le coût dépasse très largement les possibilités financières de la petite paroisse et commune ecclésiastique de Vermes-Envelier-Elay.

CHF 4’640
CHF 15’000
Montant minimum
CHF 50’000
Montant désiré
34
Donations

Les parrainages suivants ont pu être choisis dans le cadre du projet

Période de financement 15 mai 2018 10:31 Heure - 31 juil. 2018 00:00 Heure
Temps nécessaire à la réalisation 3 mois

Menacées par l’accumulation de saletés, ces splendides peintures ont besoin d’être restaurées.
Afin de préserver ce patrimoine historique dans de meilleures conditions, des travaux d’isolation, d’électricité et de chauffage se sont avérés nécessaires. Le chantier a démarré en août 2017 et a permis de remettre au jour un sol en mosaïque (terrazzo). Sa rénovation indispensable du point de vue de la protection des monuments implique des frais supplémentaires.

L’objectif du comité de restauration est de faire connaître ces œuvres d'art au plus grand nombre de passionnés et curieux de notre histoire, de leur redonner l'éclat d'origine en réussissant à mener à terme ce vaste chantier pour la conservation de notre patrimoine.

Ces chefs-d’oeuvre sont les témoins de notre passé historique et culturel. Notre devoir est de les conserver mais pour y arriver nous avons besoin de vous et vous pouvez nous aider.

Nous menons une vaste campagne de récoltes de fonds depuis plusieurs mois mais un excédent de charges, notamment pour la restauration du sol en terrazzo de l’ordre de Fr. 102'000,00, empêche de s’en tenir au budget initial de Fr. 752'000,00. L’argent récolté permettra de diminuer notre déficit.

Montant désiré

En plus de la remise en état des fresques et du sol, un tabernacle oublié sous les toits a été redécouvert durant les premiers travaux. Cet objet a une histoire et a besoin également d'une remise en état. Cette somme permettra de le restaurer aussi.

La dynamique commune ecclésiastique de Vermes qui s’engage avec passion et enthousiasme pour la rénovation de son église.

Sa présidente Geneviève Schuttel
Sa secrétaire Ursule Fleury
Sa caissière Carine Bron-Oberli
Ses conseillères Mady Limacher Floriane Rais, Jocelyne Ruffieux
Ses conseillers Jean-Paul Bindy,Tony Iten, Denis Steiner
Son architecte Nathalie Kury
Révérend Père Marie-Bernard Farine

34 parrainages
Marcel Chételat
28 juil. 2018, 08:26
Philippe Rais
21 juil. 2018, 15:04
Joseph Chételat-Marquis
20 juil. 2018, 15:53