Se connecter
S'inscrire

Station de baguage des oiseaux du Col de Jaman

Un projet de la région de Banque Raiffeisen de La Riviera

2'520 CHF 21% financé
Projet échoué
14 parrains

A propos de notre projet

Chaque automne depuis 1991, des bénévoles et civilistes se relaient au col de Jaman afin d'assurer un suivi permanent de la migration des oiseaux, grâce à l'observation et au baguage. Cet outil consiste en la pose d'une très légère bague en aluminium à la patte de l'oiseau, comportant un code unique, permettant le suivi des individus à travers toute l'Europe et jusqu'en Afrique. De plus, des explications sont présentées aux très nombreux promeneurs lors de journées estivales ensoleillées.

Période de financement 19.08.2019 11:07 Heure - 05.10.2019 23:59 Heure
Période de réalisation 3 mois
Objectif financier 12'000 CHF

De quoi traite ce projet?

Le baguage des oiseaux est un outil essentiel pour la compréhension du phénomène de la migration et de la dynamique des populations. Les oiseaux sont capturés à l'aide de filets, et des bagueurs certifiés posent une bague en aluminium à une des pattes de l'oiseau. Un code unique orne chaque bague, et c'est ce code qui sera lu par d'autres ornithologues lors de la migration de l'oiseau. Le col de Jaman se situe au bout de la vallée de l'Intyamon, qui en automne canalise les oiseaux migrateurs qui migrent en direction du sud. Cela en fait un point stratégique d'observation.
De plus, la capture des oiseaux permet une observation rapprochée pour de nombreux promeneurs et nous permettent d'apporter des explications au phénomène de la migration. Cette station d'études joue donc également un role dans la sensibilisation du grand public à la nature et aux oiseaux en particulier.

Quels sont les buts et le groupe cible?

La station de baguage des oiseaux du col de Jaman a pour but l'observation et l'étude de la migration des oiseaux, ainsi que la sensibilisation du public à ce phénomène.
En effet, lors des journées estivales et automnales ensoleillées, le col de Jaman est un lieu de promenade très populaire, notamment grâce à l'accès aux Rochers de Naye et à la vue imprenable sur les Alpes et le Léman. Souvent, des centaines de personnes passent par la col et nous permettent de leur donner des explications sur le phénomène particulièrement intriguant qu'est la migration des oiseaux.

Pourquoi faut-il parrainer ton projet?

Notre association à but non lucratif ne bénéficie d'aucune subvention. Le soutient de certaines fondations privées n'est pas garanti chaque année et ne suffit plus à couvrir tous les frais nécesaires à la pérénité de la station de baguage. Une permanence sur le col nécessite la location d'un appartement ainsi que l'achat de matériel pour le maintient des filets et de nourriture pour les bénévoles. Votre soutien contribue donc à l'acquisition de connaissance sur la migration des oiseaux et à la sensibilisation du public.

Que se passe-t-il avec l'argent une fois le financement réussi?

Lorsque les 12'000 francs nécessaires seront atteint, ils seront utilisés pour la location d'un appartement dans l'un des chalet du col de Jaman (4'500.- pour les trois mois), payer les civilistes nécessaires au bon déroulement de la saison (3'200.-) et l'acquisition de matériel technique pour le maintien de la station ainsi que de nourriture pour les bénévoles (4'300.-).

Objectif financier Avec 12'000 francs, une saison entière d'étude de la migration des oiseaux est assurée. Cet argent sera utilisé pour la location d'un appartement dans l'un des chalet du col de Jaman (4'500.- pour les trois mois), payer les civilistes nécessaires au bon déroulement de la saison (3'200.-) et l'acquisition de matériel technique pour le maintien de la station ainsi que de nourriture pour les bénévoles (4'300.-).

Qui se tient derrière le projet?

Lionel Maumary ainsi qu'un groupe de bénévoles et de civilistes.