L'aurore d'un espoir

Un projet de la région de la Banque Raiffeisen Moléson

CHF 9'520  
Projet terminé
Projet réussi
85 parrains

A propos de notre projet

La santé mentale nous concerne toutes et tous. Indépendamment de la présence ou non d'un trouble psychique, chacun·e a une santé mentale qui peut être affectée par des événements de vie. « L'aurore d'un espoir » est un projet qui veut aborder la santé mentale sous un angle singulier : lors d'expositions dans des cantons romands (FR, VD,...), d'avril à septembre 2023, nous projetterons un court-métrage, inviterons des artistes et proposerons des moments d'échanges encadrés.

Le court-métrage retracera le parcours de Manon, présidente de l'association ProSam, qui a surmonté la disparition tragique d'une amie proche durant sa jeunesse. Ce témoignage artistique montre que malgré une période douloureuse, le rétablissement est possible. 10 ans après, le témoignage inspiré de l’histoire de Manon vise à redonner l’espoir et à libérer la parole sur un sujet encore trop passé sous silence.

Période de financement 13.10.2022 16:35 Heure - 30.11.2022 00:00 Heure
Temps nécessaire à la réalisation Octobre 2022 - Avril 2023
Seuil de financement CHF 8'000
Objectif financier CHF 12'000

De quoi traite ce projet?

Ce projet veut parler haut et fort de santé mentale au travers d'un témoignage présenté sous la forme d'un court-métrage qui sera diffusé lors d'une exposition itinérante (à prix libre). A cette occasion, nous inviterons des artistes (pianiste, photographe, peintre, danseur·euse·s etc.) à présenter leurs œuvres et performances en lien avec la thématique de la santé mentale. Des moments d'échange entre les invité·e·s, les membres de l'association, les artistes, et des professionnel·le·s de la santé seront organisés.

« L'aurore d'un espoir » nous rappelle que même en traversant des périodes difficiles il est possible de se rétablir, avec le soutien de l'entourage et d'autres ressources disponibles. Nous souhaitons participer à la déstigmatisation de la santé mentale, afin que la recherche d’aide et de ressources soit facilitée (ex. de ressources : famille, professionnel·le·s de la santé, soutien scolaire, etc.).

Quels sont les buts et le groupe cible?

Les objectifs du projet sont :

  • d'ouvrir la parole sur la thématique de la santé mentale et des parcours de vie difficile ;
  • de déstigmatiser la santé mentale, de montrer que le rétablissement est possible, et d'encourager la recherche de soutien ;
  • et finalement de transmettre un message d'espoir au travers d'un témoignage et d'échanges en utilisant l'art comme outil d'expression.

Puisque le court-métrage témoigne de l'histoire de Manon de ses 16 à 30 ans, les expositions s'adressent particulièrement aux jeunes, à leur famille et leur entourage. Cependant, toute personne intéressée sera bienvenue à ces journées d'exposition, qui seront une opportunité pour toutes et tous d'être sensibilisé·e·s à ce sujet encore trop peu discuté à l'école, au travail ou en famille.

Pourquoi faut-il parrainer votre projet en particulier?

Pour contribuer à bâtir une société plus tolérante, plus à l'écoute et plus informée sur le sujet de la santé mentale !

Que se passe-t-il avec l'argent une fois le financement réuni?

Dès cet automne, nous travaillerons avec l'agence de production Fauve afin de réaliser le court-métrage. Une partie de l'argent permettra de financer la production du court-métrage.

Au printemps et été 2023, les journées d'exposition prendront place. L'argent récolté financera la location des salles, du matériel, de la restauration, la rémunération des artistes, ainsi que le défraiement des bénévoles.

Précision : Le projet est déjà partiellement soutenu par une Fondation privée.

Seuil de financement

Cet apport de CHF 8'000.- nous permettra d'organiser deux expositions, dans deux cantons différents (Fribourg et Vaud).

Les frais de ces deux événements et de la réalisation du court-métrage seraient entièrement couverts avec ce crowdfunding, et les fonds déjà obtenus en parallèle.

Objectif financier

Ce palier supplémentaire à hauteur de 12'000.- permettrait de mettre en place une troisième exposition dans un canton romand supplémentaire à définir. Ainsi, « L'aurore d'un espoir » toucherait un public plus vaste.

Qui sont les initiateurs du projet?

Le comité de l'association ProSam : Manon Duay - présidente, Audrey Wampler - trésorière, Maé Biedermann - secrétaire, Matilda Bianchetti - responsable communication, Neslie Nsingi - membre du comité.

Une des forces de l'équipe est l'origine de ses membres : Fribourg, Vaud, Jura, Valais.

Contacter l'initiateur du projet
ProSam Association
Manon Duay
Rue des Comtes 5
1680 Romont Schweiz