NetAlert

Ein Projekt aus der Region der Banque Raiffeisen Région Genève Rhône

CHF 780 15% finanziert
Projekt beendet
Projekt nicht erfolgreich
3 Unterstützer
Michael Lew
02.05.20, 21:35 von Michael Lew
Le 8 avril, nous avons envoyé aux médias suisses un communiqué de presse en allemand et en français que vous pouvez lire en cliquant sur les liens ci-dessous.
Michael Lew
27.01.20, 08:00 von Michael Lew
A partir du moment où vous connectez ensemble plusieurs terminaux (ordinateurs, tablettes ou smartphones), vous créez un réseau de télécommunication. Internet est un tel réseau mondial public. L'automobile est apparue à la fin du 19ème siècle et les autoroutes ont été construites au cours du 20ème siècle. Il a fallu du temps pour mettre en place des règles de sécurité, l'attribution de permis de conduire, les limites de vitesse, les systèmes de points (en vigueur dans certains pays pour bonne ou mauvaise conduite), les ceintures de sécurité, les airbags, le freinage d’urgence, etc. On peut faire la comparaison avec Internet. Les ordinateurs personnels étant apparus dans les années 1980 et Internet dans les années 1990, c'est maintenant que nous devons mettre en place des mesures garantissant la liberté mais aussi la sécurité. Selon le site « Better Internet for Kids » de la Commission Européenne, les bases d'un Internet plus sûr reposent sur les 6 piliers suivants : 1. Sensibilisation Programmes de prévention et de prise de conscience à l’attention des parents, des écoliers, des étudiants, des adultes, des éducateurs, des décideurs politiques, etc. 2. Helplines Des numéros de téléphone joignables à tout moment pour pouvoir poser des questions, recevoir des conseils, par rapport à des problèmes rencontrés en ligne ou sur les réseaux, gérés par des associations à but non lucratif pouvant être partiellement subventionnées par l'Etat. 3. Hotlines Des sites nationaux permettant à tous les utilisateurs et internautes de signaler rapidement tout contenu illégal rencontré en ligne, avec un engagement prioritaire envers la protection des enfants, gérés également par des associations à but non lucratif pouvant être partiellement subventionnées par l'Etat. 4. Partenaires industriels Une participation active et éclairée de toutes les entreprises, soit les opérateurs Internet et de télécommunication qui assurent le fonctionnement de l’infrastructure des réseaux. 5. Recherche Scientifique Les chercheurs qui amènent de nouvelles connaissances sur les dernières tendances, sur les usages et les pratiques, les attitudes à adopter, des données statistiques, des analyses et des ressources. 6. Participation des enfants et des jeunes Une manière pour les membres de la société civile, en particulier les mineurs, de pouvoir exprimer leur point de vue sur les technologies online, sur les bonnes pratiques à adopter, la sécurité mais aussi l’utilisation judicieuse et puissante de ces nouveaux médias.
Michael Lew
10.01.20, 17:00 von Michael Lew
Voici un article de blog pour répondre aux questions les plus fréquentes posées au sujet du projet NetAlert. Pourquoi faites-vous une campagne de financement participatif via une plate-forme telle que heroslocaux.ch ? Ce service de signalement ne devrait-il pas être pris en charge entièrement par l'Etat ? La réponse est mixte : en effet, sur le long terme, nous comptons sur des aides fédérales et cantonales pour assurer la pérennité de ce service de signalement couvrant notamment les sites hébergés en Suisse, les noms de domaine en .ch et les utilisateurs de mobiles ayant des numéros de téléphone suisses (076, 077, 078, 079). Sachant que nous sommes reconnus d'intérêt public, les dons sont déduisibles des impôts, ce qui veut dire qu'il s'agit d'une manière plus ciblée de déterminer comment est utilisé l'argent que vous donneriez à l'Etat dans le cadre du paiement de vos impôts pour financer ce genre de services publics. Les autorités compétentes partenaires devraient essentiellement être les autorités de protection de l'enfance et de la jeunesse, et nous sommes en discussion notamment avec l'Office Fédéral des Assurances Sociales (OFAS) dans le but de bénéficier de conventions de subventionnement aussi tôt que possible. Nous allons également faire appel à la générosité de nombreuses fondations caritatives suisses et internationales.
Michael Lew
29.12.19, 12:00 von Michael Lew
Au cœur des jardins du Vatican, il existe une petite villa du 16e siècle qui porte le nom du pape Pie IV : la Casina Pio IV . Jadis résidence d'été du pape et pavillon de chasse, elle abrite aujourd'hui des académies de très haute réputation internationale telle que l'Académie pontificale des sciences . Ainsi, le pape François a organisé au sein de la villa Pio IV un meeting à l'occasion des 30 ans des droits de l'enfant, avec des représentants des communautés religieuses, mais aussi des universitaires, des experts et des décideurs politiques : Promoting Digital Child Dignity - From Concept to Action . Notre hotline s'inscrit directement dans le cadre des actions concrètes qui peuvent être entreprises pour préserver la dignité des enfants dans le monde numérique. Je vous conseille d'écouter l'intervention de Mariya Gabriel lors de ce meeting. Le meeting en entier a été filmé et peut être vu sur cette liste youTube . Merci à vous pour votre soutien, vos commentaires et vos contributions que j'espère nombreuses ! Michael.