Se connecter
S'inscrire

Micro, le nouveau journal papier romand

Un projet de la région de Banque Raiffeisen Morges Venoge

127'425 CHF 141% financé
Projet terminé
Projet réussi
701 parrains

A propos de notre projet

Indépendant, populaire et participatif, Micro souhaite devenir le nouveau journal papier qui accompagne les Romands du café du matin à l'apéro du soir.

Imaginé, écrit et lu dans les bistrots, ce trihebdomadaire sera accessible gratuitement dans les cafés-restaurants partenaires. Les lecteurs pourront aussi s'abonner à la version papier ou numérique. Notre volonté est d'aller au contact de ceux dont nous souhaitons parler. Ainsi, tous nos sujets seront réalisés après un reportage de terrain.

Période de financement 27.01.2019 21:31 Heure - 27.03.2019 09:10 Heure
Période de réalisation Printemps 2019
Seuil de financement 90'000 CHF
Objectif financier 250'000 CHF

De quoi traite ce projet?

WWW.MICROJOURNAL.CH

Journal populaire et indépendant, Micro souhaite abandonner les autoroutes de l’actualité pour arpenter les chemins sinueux qui dessinent la Suisse romande. Nous prônons le contact humain et le travail de terrain. Notre titre mettra ainsi en avant les personnalités attachantes, les belles histoires et les initiatives constructives qui peuplent notre petit bout de pays.

Cherchant à être aussi pertinente qu'impertinente, la rédaction vous proposera des reportages, des portraits et des interviews, tous basés sur nos rencontres avec les Romands. Micro ce sera aussi des dessins de presse, en collaboration avec La Torche 2.0, des jeux, des petites annonces à remplir à la main et bien d'autres contenus encore.

Notre volonté est de créer une véritable communauté tant avec nos lecteurs qu'avec les cafés-restaurants en les impliquant réellement dans nos décisions. Nos séances de rédaction se dérouleront donc dans les établissements partenaires et le public sera convié à y participer. Par ailleurs, nos lecteurs pourront contribuer concrètement à l'évolution du journal en devenant membres de l'association Micro qui chapeaute le projet.

Particularité de Micro, les cafés-restaurants auront la possibilité de payer plus de la moitié de leur abonnement en bons valables uniquement dans leur établissement. Ces coupons seront ensuite redistribués à nos abonnés.

Finalement, afin de pouvoir couvrir le plus largement possible la Suisse romande, la future rédaction ne possédera pas de locaux fixes et travaillera, aussi souvent que possible, directement dans les établissements partenaires.

Quels sont les buts et le groupe cible?

Micro sera distribué dans les cafés-restaurants partenaires (qui auront souscrit à un abonnement) dans les sept cantons romands. Les lecteurs pourront ainsi en profiter gratuitement dans les bistrots, mais aussi s’abonner individuellement à la version papier ou numérique afin de pouvoir lire le journal partout.

Par ailleurs, grâce aux bons distribués par les établissements partenaires, les abonnés de Micro seront incités à découvrir de nouveaux cafés-restaurants, faisant ainsi fonctionner l'économie locale.

Pourquoi faut-il parrainer ton projet?

Depuis la disparition du Matin, les clients et les patrons des cafés-restaurants romands ont perdu leur journal emblématique. Micro souhaite y remédier. Par votre soutien, vous nous prouvez qu’un nouveau média papier, populaire et indépendant, peut voir le jour malgré le contexte actuel.

Fervents défenseurs du journalisme de terrain et du contact humain, nous sommes convaincus de la nécessité de voir naître un nouveau titre ancré en Suisse romande.

Que se passe-t-il avec l'argent une fois le financement réussi?

Versé sur le compte de l'association Micro, l’argent récolté permettra de financer le lancement de Micro dès le mois de mai 2019. Si nous atteignons le seuil des 90 000 francs, nous pourrons développer le site Internet, imprimer et livrer le journal durant quatre mois. Cette somme ne couvre pas les salaires de l'équipe, dont tous les membres sont prêts à travailler bénévolement pour commencer. Si la barre des 250 000 francs est franchie, les frais de fonctionnement des douze premiers mois (hors rémunération de la rédaction) seront assurés. Cette sécurité nous permettrait de faire grandir le journal sereinement.

Dans notre volonté de travailler avec les acteurs locaux, nous avons choisi de collaborer avec PCL, une imprimerie basée à Renens (VD). La livraison sera, quant à elle, assurée par la Poste.

Qui se tient derrière le projet?

Derrière Micro se cache une équipe de passionnés composée d’une quinzaine de professionnels des médias. Des anciens du Matin mais aussi des collaborateurs d'autres titres romands.

Contacter l'initiateur du projet
Micro
Fabien Feissli
Résidence La Côte 20
1110 Morges Suisse

Contact téléphonique: 076 397 53 01