Se connecter
S'inscrire

Miel de quartier

Un projet de la région de Banque Raiffeisen Région Genève Rhône

A propos de notre projet

Notre projet consiste à implanter en ville des ruches auprès des écoles et des maisons de quartier afin de sensibiliser les écoliers et les citadins à l’importance de protéger les abeilles ! Durant toute l’année, des animations gratuites sont réalisées pour découvrir le monde de l’apiculture ! Les enfants viendront eux-mêmes voir les ruches et récolter le délicieux miel ! Mais pour cela il faut des abeilles ! Et c’est pour financer leur achat que nous souhaitons votre aide ! Alors, on y va ?!

Période de financement 27.08.2018 00:00 Heure
Période de réalisation Une année
Seuil de financement 5'000 CHF
Objectif financier 7'000 CHF

De quoi traite ce projet?

Chaque année, des colonies d'abeilles disparaissent ! Les abeilles sont menacées partout dans le monde y compris en Suisse !
Et si dès lors la solution venait des habitants eux-mêmes ? Serait-il possible d’utiliser la cause des abeilles pour fédérer tout un quartier ? Créant ainsi du lien social entre des personnes qui d’ordinaire ne se connaissent pas et qui, s’unissent autour d’une cause : celle des pollinisateurs ? Si l’abeille, à l’image du panda pour le WWF ou des lions pour les parcs nationaux, permettait aux pollinisateurs d’être mieux connus et de facto mieux protéger ?
Qu’on se le dise, aider les pollinisateurs ne passe pas forcément par des actions complexes et irréalisables. Tout au contraire, en créant chez soi une petite réserve naturelle offrant le gîte et le couvert, c’est tout un quartier qui peut devenir une oasis pour les pollinisateurs.
Et c’est ainsi qu’Apidae utilise les quartiers de Genève pour mettre en place l'apiculture urbaine ! Lien social, animations intergénérationnelles et dégustations de miel seront au rendez-vous !

Quels sont les buts et le groupe cible?

Nous nous sommes interrogés sur la meilleure manière d’inclure les citoyens dans nos actions de protection des pollinisateurs. Nous avons alors décidé de réaliser le projet :

« Miel de quartier »

Ce projet vise à réaliser la pose d’une ruche dans le quartier et de solliciter les riverains au bon déroulement de celle-ci.

Comment ? Une fois la ruche installée, nous prospectons l’entourage de celle-ci pour convaincre les riverains de participer à notre programme. Si ceux-ci acceptent, nous leur proposons un kit (jardinière, terreau, graine, réservoir d’eau) qui leur permet de planter en toute simplicité des fleurs mellifères que les abeilles de la ruche de proximité viendront butiner.

Pourquoi faut-il parrainer ton projet?

En plus de se positionner dans une démarche de développement durable, cela donne la possibilité de sensibiliser le public à la thématique des abeilles et de réaliser diverses activités s’y reportant. Qui plus est, elles participent à un projet novateur qui permet de tisser des liens sociaux tout en protégeant l’environnement.

Une découverte pour les jeunes
Une fois les ruches en place, nous souhaiterions que les jeunes du quartier puissent avec notre supervision s’occuper des ruches, en fabriquer, récolter le miel et même en vendre pour financer leurs propres projets. L’idée est de fédérer les jeunes autour du thème de l’abeille.
Nous pensons que c’est un excellent moyen de leur faire découvrir une activité qui
demande de la patience, de l’observation et de la minutie. C’est aussi un excellent
moyen pour faire d’eux des citoyens respectueux de la nature.

Que se passe-t-il avec l'argent une fois le financement réussi?

L'argent sert à financer notre rucher en campagne pour avoir des colonies d'abeilles. Le reste ira à l'association, pour financer le matériel. Parce que ça coûte cher, l'apiculture: il faut acheter le matériel d'entretien des ruches. Nous construisons aussi des hôtels à abeilles sauvages. L'argent qui restera nous permettra d'acheter le matériel nécessaire à leur confection. Enfin, les fonds supplémentaires nous sont utiles pour réaliser les ateliers de sensibilisation que nous réalisons auprès de tous les publics pour leur faire découvrir le monde des abeilles de façon interactive

Objectif financier Les essaims coutent très cher. Si nous pouvons obtenir les 7000 CHF, nous aurons de quoi constituer un rucher de 20 colonies

Qui se tient derrière le projet?

Notre association Apidae, spécialiste en protection des abeilles à Genève

Contacter l'initiateur du projet
Association Apidae
Rue de la prairie 4
1202 Genève Suisse

0774383140