Se connecter
S'inscrire

«Un tiers fait du ski pour la première fois»

12.02.2018
de Michèle Ullmann

Dans les années 70, Bernhard Russi faisait partie des meilleurs skieurs du monde. Avec son projet «snow for free», il s'engage à présent au profit des enfants socialement démunis et leur accès gratuit aux pistes et s'efforce de pérenniser son action, en recourant au crowdfunding. Entretien avec l'initiateur du projet.

Vers le projet «snow for free»

Est-ce que tu allais souvent faire du ski le mercredi après-midi?

Russi: «Quand j'étais enfant, tout Andermatt était enseveli sous une épaisse couche de neige en hiver. Je skiais chaque minute de libre: avant l'école, après l'école, et bien sûr aussi le mercredi après-midi. À l'époque je me demandais souvent ce que mes cousins de l'Unterland pouvaient bien faire en hiver.»

Quelle est l'importance du ski pour toi aujourd'hui?

«Skier est encore et toujours ma passion. Il n'y a rien de plus beau qu'une randonnée à skis avec des amis, suivie d'un chocolat chaud et d'un croissant fourré dans une auberge sympa. De même que simplement skier sur les pistes fraîchement enneigées d'Andermatt ou n'importe où ailleurs dans le monde, ça me fait tout simplement du bien.»

Quel objectif veux-tu atteindre avec «snow for free»?

«Grâce à «snow for free», quelques 28'000 enfants ont pu passer une journée entière sur les skis gratuitement, au cours des 14 dernières années. Mon objectif de l'époque, tout comme d'aujourd'hui, était que tous les enfants de Suisse puissent apprendre à faire du ski ou du snowboard. Nous allons donc faire tout notre possible pour que «snow for free» se perpétue.»

Tu rends régulièrement visite aux enfants lors des après-midis «snow for free». Que ressens-tu à ce moment?

«Deux choses me frappent à chaque fois: la joie des enfants et leurs progrès. Au début, bon nombre d'enfants sont tout timides. Près d'un tiers de tous les participants fait du ski pour la toute première fois lors d'un après-midi «snow for free». Les voir descendre prudemment la pente après seulement deux heures puis leurs yeux briller, découvrir leur épanouissement avec leurs petits camarades, il faut l'avoir vécu au moins une fois.»

Pourquoi devrait-on soutenir ton projet de crowdfunding?

«Quiconque pratique un sport sait, de par sa propre expérience, à quel point ça fait du bien et ça donne du plaisir de faire de l'exercice en pleine nature. Mais malheureusement, toutes les familles ne peuvent pas se payer le loisir de faire du ski ou du snowboard. «snow for free» permet à chaque enfant d'apprendre à skier, même si ses parents ne sont pas des adeptes des sports de neige. Plus tard, quand ils seront ados ou adultes, ils y repenseront et, espérons-le, reprendront là où ils s'étaient arrêtés avec «snow for free».»

«Toute personne qui soutient notre action de crowdfunding s'engage ainsi pour une Suisse qui bouge davantage, des activités de loisirs sensées et enfin un avenir sain pour nos enfants et notre société.»

Quel est ton message aux parrains du projet de crowdfunding?

«Motive tes amis, oncles, tantes, parrains, marraines, collègues d'association, en fait tous ceux qui aiment les enfants et le sport. Soutiens-nous, et aide-nous à garder «snow for free» en vie, afin qu'environ 3'000 enfants puissent s'éclater lors d'une journée gratuite de sports d'hiver, y compris en 2019!»

Soutenez le projet et gagnez

Quel est ton opinion?

Tu dois être connecté pour écrire un commentaire.

Cela pourrait aussi t'intéresser: