Se connecter
S'inscrire

190'000 francs pour des projets d'hiver

28.01.2019
de Michèle Ullmann

Les infrastructures de sports d'hiver sont très coûteuses, notamment pour les petits exploitants locaux. C'est pourquoi ils ont également recours à des méthodes de financement alternatives, comme le crowdfunding. Cet hiver également, de nombreux projets d'infrastructure ont été réalisés sur la plateforme gratuite de crowdfunding heroslocaux.ch et récolté presque 200'000 francs au total. Découvrez ici quelques histoires à succès.

1. Parcs de jeux d'hiver pour les enfants

Avoir un merveilleux parc à neige pour les enfants sur la piste de neige est devenu une obligation pour l'attractivité des stations de ski. Les remontées de la Lauchernalp le savent très bien, et souhaitent donc créer le «Loichiland» gratuit. Plus de 80'000 francs ont été récoltés, ce qui a permis de construire en décembre 2018 le nouveau paradis pour enfants.

Vers le projet

Le parc de jeux «Hexenland» de Belalp doit lui aussi être agrandi. L'association «Hexenland Belalp» collecte actuellement de l'argent à cette fin à l'aide d'un crowdfunding. L'objectif de la collecte s'élève à 250'000 francs, ce qui permettra d'agrandir le parc de jeux pour l'été 2019. En contrepartie de leur don, les parrains reçoivent des «mercis» ensorcelés allant d'un billet de remontée mécanique à un moniteur de sport.

Soutenez le projet dès maintenant

2. Une patinoire pour la jeunesse

La commune de Döttingen dans le canton d'Argovie désirait offrir quelque chose d'extraordinaire aux enfants pour la saison d'hiver: mettre une patinoire à leur disposition gratuitement le temps de deux mois et installer un chalet confortable pour déguster la fondue à côté de la patinoire. L'idée a été accueillie avec faveur: 173 donateurs ont versé quelque 18'000 francs en l'espace de 45 jours.

Vers le projet

3. Infrastructure pour les pistes

Les remontées mécaniques locales sont très importantes lorsqu'il s'agit de familiariser les enfants avec les plaisirs de la neige. Or, l'entretien de ces installations est très coûteuse, et les petits exploitants peinent à y faire face, comme le témoigne l'histoire des exploitants de la remontée mécanique Gsahl à Hauenstein-Ifenthal. Il fallait remettre en état les moteurs des deux remontées mécaniques, au risque de voir les installations fermer. Le crowdfunding a permis de récolter plus de 17'000 francs, ce qui ont servi ensuite à financer les rénovations nécessaires.

Vers le projet

Des défis similaires attendaient le téléski de Mastrils dans les Grisons. Il a fallu acquérir une dameuse d'occasion pour que les familles puissent encore profiter de la poudreuse à l'avenir. En contrepartie, les skieurs pouvaient personnaliser et immortaliser un siège du téléski. Grâce au succès de son projet de crowdfunding, l'association a récolté plus de 20'000 francs.

Vers le projet

Quel est ton opinion?

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

Cela pourrait aussi t'intéresser: