Se connecter
S'inscrire

La mode durable pour tous!

04.07.2018
de Michèle Ullmann
NLB Damen UHC Wasa

Noemi est ambitieuse. Elle rêve de devenir un jour créatrice de mode. Mais cela ne lui suffit toujours pas: Elle veut en effet s'engager exclusivement pour des produits de mode durables. Pour ce faire, elle a lancé sa propre marque de mode, NOÉ, un label qui souhaite donc commercialiser exclusivement des articles de mode durables.

Soutenez Noemi et son projet!

Durable oui, mais pas au détriment de l'élégance

Il n'est pourtant pas toujours facile de satisfaire cette vision durable lors de l'achat de vêtements: «Pour moi, la conception et la qualité d'un produit jouent un rôle très important. Il m'est difficile d'acheter des articles de mode durables qui ne m'attirent pas d'un point de vue esthétique. En Suisse, je trouve difficile de trouver une mode durable à laquelle je puisse m'identifier et qui corresponde à mon budget et à mes désirs.» Avec NOÉ, elle veut changer la donne.

Equitable depuis les valeurs humaines jusqu'à la mode

Noemi a très tôt pris conscience du fait qu'elle voulait s'engager un jour pour une mode durable. «Au cours des dernières années, j'ai beaucoup réfléchi à ce sujet, en particulier dans le cadre de mon activité sur la campagne Clean Clothes. Quand j'ai conçu la collection pour mon diplôme en design de mode, il était important pour moi que les gens qui fabriquent mes vêtements soient bien traités. C'était d'ores et déjà une pierre angulaire. Désormais, je m'engage pour de bonnes conditions de travail dans la production et pour des matériaux certifiés.»

Créer des emplois et des perspectives

C'est une histoire différente qui se joue à Londres. C'est là que travaille actuellement cette Biennoise de 34 ans, sur sa maîtrise en «Fashion Business Management», qui souhaite ensuite se concentrer sur son propre label. Elle sait déjà aussi où ses vêtements devraient être produits.

En Moldavie, elle a été à la rencontre d'une organisation à but non lucratif qui aide les femmes évoluant dans un environnement social défavorisé, notamment en leur apprenant un métier et comment travailler. «Non seulement nous allons bénéficier de cette visite, mais ce sont aussi d'autres labels engagés dans la production durable qui vont pouvoir profiter de notre démarche», explique la créatrice de mode. Ne serait-ce que pour la collection de NOÉ, ce sont jusqu'à 5 femmes qui devraient obtenir un emploi.

Combler les lacunes grâce au crowdfunding

Noemi et son équipe financent actuellement tous leurs efforts de leur propre poche. Afin de couvrir les frais de voyage et de produire les premiers prototypes, Noemi a lancé un financement participatif sur lokalhelden.ch. L'objectif est de récolter CHF 15'000.-. En contrepartie d'un don, les parrains ont la possibilité d'acquérir des vêtements de production équitable du label de mode NOÉ.

Toi aussi soutiens Noemi et son projet!

Quel est ton opinion?

Tu dois être connecté pour écrire un commentaire.

Cela pourrait aussi t'intéresser: