Se connecter
S'inscrire

11 plateformes de crowdfunding suisses en comparaison – à ne pas manquer

28.03.2018
de Michèle Ullmann
NLB Damen UHC Wasa

Plus de 40 plateformes de crowdfunding – rien qu'en Suisse. Il est difficile de garder une vue d'ensemble. En quoi diffèrent-elles? Nous te présentons les 11 principales plateformes suisses.

1. heroslocaux.ch – la plateforme gratuite de crowdfunding pour les projets d'utilité publique.

La plateforme a été créée par Raiffeisen en 2016. Elle s'adresse aux associations et particuliers ayant des projets locaux d'intérêt général en Suisse. A la différence d'autres plateformes de crowdfunding, elle ne prélève aucune taxe pour les projets, elle est donc entièrement gratuite pour les initiateurs de projets. Raiffeisen y voit son engagement en faveur de la population suisse. Outre l'argent, il est aussi possible de faire des dons de temps et de matériel.

Tu veux en savoir plus sur les avantages de heroslocaux.ch?

Découvre ici les six avantages principaux

2. wemakeit – pour les projets de crowdfunding de tous genres

Wemakeit est la plus grande plateforme de crowdfunding de Suisse. Sa création remonte à 2012. Elle s'adresse à tous les initiateurs de projets: particuliers, jeunes entreprises et organisations. La plateforme étant en quatre langues, elle a une grande portée et offre un réseau de premier ordre.

Ce sont les 8 facteurs de crowdfunding qui distinguent heroslocaux.ch de wemakeit & Co. 

3. 100 Days – pour les start-ups et les projets culturels

C'est à l'éditeur suisse de newsletter Ron Orp que l'on doit la création de 100-days.net en 2012. La large diffusion de cette newsletter peut également bénéficier aux projets de crowdfunding de cette plateforme. Parmi les principaux groupes cibles, on retrouve le secteur de la culture et les start-ups.

4. ProjektStarter – pour les projets innovants

L'entreprise Designatelier GmbH est à l'origine de la création de ProjektStarter en 2011 à Soleure. Elle s'adresse en premier lieu aux projets et aux idées innovants en Suisse. Comme sur heroslocaux.ch, elle suit le principe du «tout ou rien»: si la somme visée pour le projet n'est pas atteinte, l'argent n'est pas versé à l'initiateur.

5. Cashare – pour les PME

Créée en 2008, Cashare a été la première plateforme de crowdfunding de Suisse. Priorité est donnée au domaine crowd-lending, avec comme objectif de rapprocher les entreprises individuelles et les PME des investisseurs et des bailleurs de fonds.

6. C-Crowd – pour les start-ups

C-Crowd est une plateforme de crowdinvesting qui s'adresse aux start-ups innovantes à la recherche d'investisseurs. Les personnes intéressées peuvent ainsi devenir copropriétaires de jeunes entreprises avec des apports minimes. La plateforme travaille avec plusieurs partenaires de renom qui facilitent la rencontre entre bailleurs de fonds et entreprises.

7. I believe in you – pour les projets à vocation sportive

I believe in you a été créée par deux sportifs de haut niveau et s'adresse exclusivement aux projets sportifs. Du sport amateur au professionnel, des sportifs individuels aux équipes en passant par les associations, on trouve ici toutes sortes de projets. La plateforme coopère avec de grandes entreprises qui offrent un petit montant initial forfaitaire pour chaque projet.

8. Swisspeers – pour les entreprises

Swisspeers est une plateforme indépendante de crowdlending permettant aux entreprises suisses de se procurer des capitaux tiers directement auprès d'investisseurs sans passer par un établissement de financement. Swisspeers offre aux investisseurs privés et corporatifs la possibilité d'investir directement dans des petites et moyennes entreprises et ainsi de contourner la pénurie de placement dans les opérations à taux fixe en francs suisses.

9. Splend!t – pour les étudiants et le perfectionnement

Splend!t se concentre exclusivement sur le financement de formations. Les étudiants et les personnes intéressées par l'un des cours de perfectionnement ont l'opportunité d'entrer en contact avec des investisseurs. Pour les investisseurs, cette plateforme représente une alternative et un nouveau genre d'investissement durable.

10. loanboox. – pour les cantons et les communes

En 2015, Stefan Mühlemann a eu l'idée d'étendre le principe du crowdfunding aux villes, cantons et communes suisses et a créé loanboox.. Avec son équipe, il met à la disposition de ce groupe cible un vaste réseau d'investisseurs institutionnels potentiels.

11. Crowdhouse – pour l'immobilier

Crowdhouse se dédie entièrement et exclusivement aux projets immobiliers, afin que chaque utilisateur devienne copropriétaire d'immeubles. La plateforme, fondée en 2015, compte la Banque cantonale de Lucerne en tant qu'un de ses actionnaires principaux et a reçu le Swiss Fintech Award en 2016.

Cela pourrait aussi t'intéresser:

De quoi dépend le choix d'une plateforme?

Lorsqu'ils planifient une campagne de crowdfunding, beaucoup d'initiateurs commencent par se poser la même question: quelle plateforme utiliser pour mon projet? Nous avons réuni 8 points à considérer lors du choix.

Lis l'article

Quel est ton opinion?

Tu dois être connecté pour écrire un commentaire.

Cela pourrait aussi t'intéresser: